Stages et soutenances


De son premier ministage en M1 à la soutenance de son mémoire à l'issue du M2, l'étudiant du Cogmaster appuie sa formation sur l'ancrage dans la recherche scientifique.

1. Le directeur de stage
    - Objectifs (en M1 et M2)
    - Gratification
    - Le sujet du stage long
    - Le ministage de préparation
    - Le stage long en province et à l'étranger
2. Le rôle du tuteur
3. Le rapporteur de mémoire
    - Recommandations
    - Concrètement
4. Le jury de soutenances de M2
    - Déroulement de la soutenance
    - Critères majeurs lors de la soutenance du mémoire



1. Le directeur de stage

Les stages sont un élément essentiel à la formation scientifique dispensée par le Master. Votre rôle et votre responsabilité sont, à cet égard, très importants. Il s'agit d'une part de donner à votre étudiant les moyens scientifiques et techniques de mener à bien son stage, et d'autre part de l'encadrer et le guider dans son projet. Le Cogmaster est tenu à une double exigence:




1.1 Objectifs (en M1 et M2)

Les objectifs des stages diffèrent selon les deux années de Master.

En M1, les stages permettent de s'initier à la recherche dans un secteur particulier. Il existe plusieurs types de stages en M1, semestriel ou annuel.
>> Guide de l'étudiant en M1

 En M2, le stage est un véritable projet de recherche original, autonome, et intégratif dans le secteur des sciences cognitives. Ce projet est défini par l'étudiant, en concertation avec le directeur de stage pressenti, lors de la constitution de son dossier d'admission en M2. Le directeur de stage s'engage de son côté à encadrer ce projet de recherche durant l’année universitaire, et indique ses motivations au jury d'admission du Cogmaster.
>> Avis préalable et motivé du directeur de stage (en français et en anglais)

L'admission de l'étudiant implique que son projet de stage a reçu l'approbation du Conseil pédagogique qui peut également, à cette occasion, proposer des aménagements (co-direction du stage, reformulation de la problématique).
Si le sujet de stage doit avoir été déterminé lors de la candidature de l'étudiant, il n'est pas pour autant gravé dans le marbre et peut être modifié, discuté, remanié, en liaison avec vous et d'autres membres du conseil pédagogique. Il est même possible d'envisager un changement de la structure de direction du stage, soit par l'ajout d'un codirecteur, soit, plus radicalement, un changement de directeur de stage; il est évident qu'il ne faut pas attendre le milieu de l'année pour constater que de telles réorientations sont nécessaires!

Le stage de recherche en M2 se déroule à plein temps durant le second semestre (S4). Il est précédé par un ministage de préparation, obligatoire, pendant le S3.



1.2 Gratification

Le Cogmaster rappelle que le décret du 27 novembre 2014 relatif à l’encadrement des périodes de formation en milieu professionnel et des stages concernant la loi du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires, indique que ces stages doivent faire l'objet d'une gratification au-delà de 2 mois (ou 44 jours, ou 308 heures) de présence effective du stagiaire.

Jusqu’au 31/08/2015, le montant minimum de la gratification est fixé à 13,75% du plafond horaire de la sécurité sociale: 3,30€ de l’heure, soit 508,20€ par mois pour un temps complet correspondant à 35 heures hebdomadaires (154 heures de présence effective).
 A partir du 01/09/2015, le montant minimum de la gratification passe à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale: 3,60€ de l’heure, soit 554,40€ par mois pour un temps complet correspondant à 35 heures hebdomadaires (154 heures de présence effective).

La durée, le pourcentage horaire et la rémunération du stage sont stipulés dans la convention de stage signée par l'étudiant, le laboratoire d'accueil et l'établissement d'inscription administrative.

Pour information, un stage semestriel de 30 ECTS correspond à environ 5 mois de temps plein, et les stages ou ministages de poids inférieur à 18 ECTS ne sont pas concernés.

Dans tous les cas, quelle que soit sa durée, un stage doit faire l'objet d'une convention passée entre l'étudiant, l'établissement auprès duquel a été effectuée son inscription administrative (EHESS, ENS ou UPD), et le laboratoire qui l'accueille en stage.

>> Note d’information sur les conventions de stage au Cogmaster



1.3 Le sujet du stage long

 Un projet de recherche original, autonome, et intégratif dans le secteur des sciences cognitives.

Originalité
Deux types de sujets extrêmes sont à éviter: le sujet banal ("à risque minimal"), par exemple la simple réplication de travaux existants, la compilation de lectures, ou l'acquisition d'outils mathématiques ou informatiques. Le sujet génial, (risque "maximal") est également à éviter - par exemple un sujet tellement original et nouveau qu'il ne peut se connecter à aucun courant de recherche existant ou ayant existé. Le projet de recherche de votre étudiant doit s'ancrer sur une revue de la littérature approfondie, et apparaître comme une contribution incrémentale par rapport à l'état de l'art.

Autonomie
Votre étudiant doit démontrer qu'il est à la fois autonome (piloté par son propre projet) et social (il est capable d'écouter, de lire, d'interagir, de collaborer). Il faut éviter les situations où il ne serait qu'un assistant de recherche piloté de A à Z par vous, sans marge de manoeuvre pour discuter ou modifier le projet. Il faut également éviter les situations où il serait totalement laissé à lui-même, en roue libre, sans aucune interaction avec vous excepté le moment ou il vous rendra le mémoire terminé.
La situation que vous devrez chercher est celle, d'une part, d'une immersion dans votre laboratoire ou équipe de recherche, en interaction continuelle avec vous et les autres chercheurs et étudiants de l'équipe. D'autre part, même si le sujet a été en grande partie déterminé par vous et/ou s'insère dans la continuité de travaux préexistants, l'étudiant devra faire preuve d'initiative et d'autonomie dans la mise en oeuvre du projet, la recherche bibliographique, la méthodologie, l'interprétation des résultats, etc.
Votre étudiant sera suivi par un tuteur qui a pour mandat de suivre son stage, le conseiller, lui suggérer des pistes supplémentaires, et, le cas échéant, de tirer la sonnette d'alarme en cas de problème lors du déroulement du stage.

Intégrativité
Le Cogmaster est une formation à l'intégration interdisciplinaire en sciences cognitives, c'est-à-dire à une démarche de recherche consistant à utiliser les outils de toute discipline possible qui permette d'éclairer une question scientifique particulière. En conséquence, un sujet de stage qui se cantonne trop étroitement à une méthodologie et des considérations théoriques appartenant strictement à une discipline traditionnelle passe à coté des objectifs scientifiques du Master.
A titre d'exemple, il faut éviter un sujet de philosophie ou de mathématique pure qui ne préoccuperait pas des résultats ou conséquences empiriques; ou un sujet expérimental sur une question très étroite, déconnecté d'interrogations théoriques plus générales. Ce type de sujet relève plutôt d'un Master disciplinaire traditionnel et risque d'être mal noté au moment de la soutenance.
Attention, il ne s'agit pas ici de demander de réaliser un projet d'ampleur interdisciplinaire qui relèverait plutôt d'une thèse. En revanche, il est vital pour l'étudiant de placer son sujet, nécessairement ponctuel et technique, dans le cadre large des grands débats et outils interdisciplinaires en sciences cognitives.
Vous êtes encouragé à prendre contact avec la direction des études si vous avez des questions sur le cadrage du stage de votre étudiant.

Bien que le Cogmaster forme avant tout à la recherche fondamentale en sciences cognitives, il est possible de proposer un sujet de stage dans le secteur de la recherche appliquée. Cela dit, même dans une recherche appliquée, le jury s'attend à ce que les principes d'originalité, d'autonomie, et d'intégrativité soient respectés.
Par exemple, il ne suffit pas de réaliser un dispositif qui "marche": il faut comparer ce qui a été fait à ce qui existait déjà et montrer en quoi la démarche va plus loin, améliore les résultats, etc. L'aspect intégratif signifie ici qu'il est important de montrer en quoi l'approche proposée est inspirée de résultats ou concepts en sciences cognitives, et en quoi les résultats obtenus peuvent informer les disciplines plus fondamentales ou leur fournir un outil nouveau.



1.4 Le ministage de préparation

Dès le début de l'année, l'étudiant doit passer l'équivalent d'1 journée par semaine à préparer le stage de recherche du S4. Selon les cas, elle se passera en laboratoire ou en recherches bibliographiques, et conduira à l'élaboration d'un plan de travail pour le S4.

La validation de ce ministage obligatoire ne fait pas l’objet d’une note mais d’une simple validation (validé/échoué, 6 ECTS), basée sur la présence pendant la préparation et sur une présentation orale et écrite (sur une page recto-verso) du plan de travail pour le stage long. La pré-soutenance est publique; elle se passe en votre présence, ainsi que celle du tuteur et du directeur des études. C'est également l'occasion pour l'étudiant de recevoir de la part d'une partie de l'équipe pédagogique du Master des commentaires ou propositions de recadrage du sujet lui permettant de répondre mieux aux trois critères mentionnés plus haut. 




1.5 Le stage long en province et à l'étranger

La plupart des stages se déroulent dans des équipes d'accueil situées en région parisienne. Il est toutefois possible pour l'étudiant d'effectuer son stage de recherche en province ou à l'étranger. La condition sine qua non est alors qu'un chercheur correspondant situé en Ile-de-France, appartenant au Conseil pédagogique du Cogmaster et intéressé par la problématique du stage, accueille l'étudiant et l'encadre durant la phase de préparation (semestre S3).

Si vous avez accepté un tel stage, vous avez en premier lieu rempli la page 3 du formulaire d'admission en M2 de l'étudiant, vous engageant à encadrer son projet de recherche durant la phase préparatoire. Cela implique exactement les mêmes engagements que si l'étudiant faisait un stage chez vous: accès aux ressources bibliographiques, informatiques, participation à la vie de laboratoire, etc.
>> Avis préalable et motivé du directeur de stage (en français et en anglais)

Il est de votre responsabilité que le stage qui va se dérouler à l'étranger soit préparé pendant le semestre S3, en liaison étroite avec le responsable de stage distant. Vous devez vous assurer que l'étudiant et le laboratoire étranger ont bien compris les contraintes de forme, de fond, et de timing qui pèsent sur le rendu du mémoire et la soutenance du stage.



1.6 Le déroulement du stage long

Le stage long de recherche correspond au dernier semestre du master (S4) et valide 30 crédits ECTS. Comme indiqué plus haut, il s'agit d'un stage à plein temps, en immersion dans le laboratoire concerné. 

L'étudiant doit présenter en fin de stage un mémoire de stage. Celui-ci doit répondre à certains critères sur la forme et sur le fond (voir les sections plus loin sur le rapporteur de mémoire). La rédaction doit évidemment être intégralement faite par l'étudiant, même s'il est de votre ressort de relire, commenter, corriger ce travail. Incitez l'étudiant à commencer à écrire le plus tôt possible, la tendance naturelle étant de sous-estimer considérablement le temps dévolu à la rédaction.

A noter pour tous les mémoires à remettre dans le cadre d'un stage au Cogmaster: en cas de dépassement de la date limite annoncée, une pénalité proportionnelle au retard est appliquée, à raison d’un point par 24 heures. Plus aucun mémoire n'est accepté au-delà de 4 jours de retard.

Le mémoire sera jugé par 2 rapporteurs, l'un (au moins) appartenant au conseil pédagogique mais tous deux extérieurs au laboratoire d'accueil. 

La soutenance orale, elle, se passe lors de l'une des deux sessions (Juin ou Septembre) et est évaluée par le conseil pédagogique du Master constitué en Jury, qui délivre la note finale. Votre présence est souhaitée lors de ce jury; vous serez par ailleurs amené à rédiger une note de synthèse du déroulement du stage, qui restera confidentielle.




2. Le rôle du tuteur

Représentant pédagogique et scientifique du Master auprès de l'étudiant, vous suivez son parcours tout au long de l'année. Outre votre aide dans le choix des UE, vous apportez également à l'étudiant des conseils extérieurs pour le bon déroulement de son stage.

En tant que tuteur, vous devez vous assurer que les moyens matériels dont l'étudiant dispose pour mener à bien son stage (encadrement, méthodologie, accès aux ressources, etc.) sont adéquats pour son sujet. Vous devez également le conseiller sur le plan scientifique, de façon à ce que son stage s'ancre bien dans les objectifs généraux du Master (une description de ces objectifs est donnée dans la section 'le directeur de stage').

Pour mener à bien cette tâche, vous devez rencontrer l'étudiant non seulement en début d'année, et de façon régulière au cours du semestre, mais plus spécifiquement en fin de 1er semestre, en assistant à la présentation publique de son travail de préparation lors des présoutenances, qui ont lieu fin janvier. Si vous ne pouvez assister aux présoutenances, vous devez impérativement prendre contact avec l'étudiant pour faire avec lui le point sur son ministage de préparation.

Si vous constatez un problème dans l'organisation matérielle ou l'orientation scientifique du stage, vous avez mandat du Conseil pédagogique pour intervenir auprès du directeur de stage et demander les ajustements nécessaires. Si cela s'avère trop délicat, vous devez en référer au directeur des études.

Attention! De façon à éviter que nos filières ne deviennent des couloirs de formation trop étroits et étanches, il est important d'encourager la mobilité scientifique et institutionnelle entre les deux années du Master. En clair: éviter de faire son stage de M2 dans le même laboratoire que le stage ou ministage en M1.




3. Le rapporteur de mémoire

Pour chaque mémoire remis lors de la session de juin ou de septembre, 2 rapporteurs sont désignés par l'équipe de direction.

En tant que rapporteur, vous êtes chargé de lire et apprécier un mémoire de 10000 à 15000 mots (jusqu'à 20000 mots autorisés pour les mémoires théoriques, notamment en philosophie et linguistique théorique), qui vous aura été transmis une semaine avant la session de soutenances, par courrier ou sous format électronique.
>> Structure attendue du mémoire, et critères d'évaluation

Le secrétariat du Cogmaster vous fera également parvenir une grille de notation du mémoire à laquelle vous vous reporterez pour proposer au jury:
Les rapporteurs sont fortement invités à assister à la soutenance de l'étudiant dont ils ont accepté de lire le mémoire, afin de mener les discussions à l'issue des 12 minutes de présentation; en cas d'indisponibilité, vous pouvez toutefois communiquer au jury les questions essentielles que vous souhaitez voir posées à l'étudiant, et que relaiera le président du jury.





4. Le jury de soutenance de M2

Le stage de M2 a un poids déterminant dans le cursus du Master, puisque la notation finale du mémoire de stage long comptera autant dans la moyenne annuelle de l'étudiant que l'ensemble des UE qu'il aura validées pendant le 1er semestre.

Les jurys sont interdisciplinaires, représentant chaque spécialité et si possible chaque grand thème des sciences cognitives. Ils sont composés au minimum de 7 membres du conseil pédagogique, qui siègent pendant l’intégralité de la session.

Afin que les soutenances se déroulent de la meilleure façon possible, un système de jurys parallèles peut être adopté (ex. sessions de juin et septembre 2006). Ainsi, deux soutenances peuvent se dérouler simultanément dans deux salles distinctes. Afin de permettre une notation équitable, les jurys se reforment une fois passée la moitié des soutenances, avant de se réunir pour établir les notes finales à l'issue de cette session.




4.1 Déroulement de la soutenance




4.2 Critères majeurs lors de la soutenance du mémoire

A l'issue de la soutenance, le conseil pédagogique statue sur une note globale de stage prenant en compte tous les points abordés ci-dessus, de l'appréciation du directeur de stage à celle la soutenance, en passant par l'évaluation du mémoire écrit. Cette note fait l'objet d'une délibération à huis clos. 

Attention! Il y a deux sessions de soutenance, l'une fin juin, l'autre début septembre. Notez bien que si l'étudiant soutient pendant la session de septembre, il ne pourra pas être candidat aux allocations de recherche des Ecoles Doctorales (ED3C de Paris 6, ED 3CH de Paris 5).